Passer au contenu principal

Transmettre son entreprise

En 2010, la transmission d’entreprise a concerné 5,9% des 207 600 PME et ETI du secteur marchand. Soit un total de 12 315 entités. Découvrez les chiffres clés de la situation française des cessions-transmissions.

La transmission d’entreprise en chiffres


Transmission d’entreprise en France : les chiffres clés

 

La transmission d’entreprise en 2010
 
Près de 6 % des 207 600 PME (entre 10 et 49 salariés) et ETI (entre 250 et 4 999 salariés) du secteur marchand ont connu une opération de cession transmission, soit un total de 12 315 entités pour 1,4 million d'emplois.
Les opérations sont deux fois plus fréquentes pour les entités de 100 à 249 salariés dont le chef d’entreprise a entre 45 et 49 ans que pour celles de 10 à 19 salariés qui ont à leur tête une personne de 64 à 65 ans. 58 % des opérations interviennent avant 55 ans.
Tous âges confondus, 23 % des dirigeants seraient « tout à fait » prêts à vendre si une proposition de reprise leur était faite.
 
 
Dans la pratique, trois univers se juxtaposent
 
  • des opérations « techniques », tels la création d’un holding ou l’ajustement du portefeuille d’activités,
  • des ventes en vue d’une réorientation en cours de vie active ou d’une valorisation du capital professionnel,
  • les passages de relais en vue de la retraite.
     

 

À ces trois univers se superposent deux générations :

 
  • les sexagénaires, plus fréquemment des « techniciens » créateurs de leur entreprise et très attachés à sa pérennité,
  • les trentenaires et les quadragénaires davantage sensibles aux opportunités financières et aux possibilités de rebond qu’offre une cession totale ou une réallocation des activités du groupe.

 

(Source BPCE L’Observatoire)

 

 

 
 
 
 
 
Partager :  

acces directs
Contacter un conseiller