Passer au contenu principal

Flash marchés du 21 au 25 août 2017


 

​le 28/08/2017

 

Environnement économique

 
États-Unis : Les commandes de biens durables de base ont augmenté plus que prévu en juillet. Hors défense et aéronautique, ces dépenses ont progressé de 0,4%. Les investissements réalisés dans le secteur de l’énergie grâce au rebond des forages gaziers et pétroliers ont compensé la baisse du secteur manufacturier qui a souffert du recul de la production automobile.
 

Zone euro : Les indices d’activité ont reflété une accélération de la croissance en août. Plus particulièrement, le PIB de l’Allemagne a augmenté de 0,6% au 2e trimestre, tiré principalement par la consommation des ménages. La balance commerciale a contribué négativement à cette performance puisque les exportations n’ont progressé que de 0,7% contre une hausse de 1,7% des importations. Même si l’indice IFO du climat des affaires a légèrement baissé en août, l’investissement public (avec notamment des dépenses d’infrastructures) et des entreprises (biens d’équipements) restent soutenus.

 

Marchés financiers


Taux : Jeudi et vendredi derniers, les banquiers centraux se sont réunis à Jackson Hole (USA) pour leur symposium annuel. Si le monde de la finance attend un resserrement progressif des politiques monétaires (réduction du bilan pour la FED et diminution des achats de dettes pour la BCE), la faiblesse de l’inflation (hors énergie) rend le calendrier incertain. Malgré l’amélioration de la croissance et de l’emploi, la parité euro dollar ainsi que les tensions géopolitiques incitent les banquiers à rester prudents. Au terme de cette réunion, Janet Yellen n’a pas évoqué sa politique monétaire et Mario Draghi a souligné les résultats obtenus par sa politique monétaire accommodante. Une hausse des taux semble peu probable aux Etats-Unis d’ici la fin de l’année, ce qui a provoqué une nouvelle hausse de l’euro face au dollar vendredi.

Actions : En l’absence de rendez-vous économique important en début de semaine, les investisseurs ont attendu la réunion de Jackson Hole dans des volumes d’échanges ne dépassant pas 2,4 milliards d’euros par jour. Cette semaine, aucun indicateur économique n’aura influencé les marchés qui finissent proches de l’équilibre.

Rédigé le 28 août 2017.

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Partager :  

acces directs
Contacter un conseiller