Passer au contenu principal

Chapitre 3 : Envie d’entreprendre… en franchise


 

15è édition de l’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire Chapitre 3 : Envie d’entreprendre… en franchise

 

Paris, le 5 février 2019

L’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération française de la franchise (FFF) avec la participation de CSA Research et de l’Express, est l’étude de référence sur le monde de la franchise. D’envergure nationale, elle apporte un éclairage sur le profil des acteurs, leurs stratégies, leurs forces et leurs préoccupations face à l’avenir. Le troisième chapitre de la 15è édition confirme l’envie des Français d’entreprendre en franchise. 

 

La franchise : un concept qui séduit toujours près de la moitié des candidats à l’entreprenariat

 
Selon l’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire / FFF, 28 % des Français interrogés en 2018 aimeraient créer leur entreprise (-11 points).  Ce taux, en baisse sensible par rapport à l’année dernière, n’a pas de corrélation sur l’attrait des Français pour le modèle de la franchise puisque 4 futurs entrepreneurs sur 10 envisagent toujours de choisir d’entreprendre en franchise.
 
Pour ces Français ayant l’envie d’entreprendre en franchise, les avantages perçus sont nombreux, avec en tête, l’accompagnement et les moyens mis en place pour les franchisés qui sont cités par 43 %  (+ 2 points) d’entre eux, suivi par le bénéfice de la notoriété de la marque pour 42 % (stable), puis par la volonté de limiter les risques financiers (stable à 35 %).
 

Une importante implication dans le choix du réseau de franchise

 
Avant d’ouvrir leur premier point de vente, 74 % des franchisés étaient salariés, ce taux peut expliquer la forte implication des candidats à la franchise dans le processus de choix de leur réseau. Ainsi la quasi-totalité d’entre eux (94 %) a fait des recherches pour choisir son réseau, 3 franchisés sur 4 ont lu le Document d’Informations Précontractuel (DIP) et 73 % d’entre eux se sont renseignés sur l’évaluation du rapport qualité/prix de l’enseigne et la rentabilité des points de vente existants (72 %).
 

La formation et l’accompagnement des franchisés

 
76 % des franchisés de moins de 5 ans soulignent que la formation initiale les a bien préparés à leur activité. De plus, 92 % des franchiseurs proposent aussi des formations pour le personnel des franchisés.
 
Par ailleurs, 65 % des franchiseurs favorisent le coaching ou parrainage des nouveaux franchisés par des franchisés déjà installés.
 
Maëliss Trajean, franchisée L’Onglerie à Bordeaux :
« J’ai été salariée de L’Onglerie pendant près de quatre ans et la tête de réseau m’a encouragée à créer ma propre entreprise. En choisissant d’ouvrir mon point de vente L’Onglerie, j’ai souhaité pouvoir proposer à mes clients le savoir-faire de cette enseigne. Et en tant que jeune entrepreneure, la notoriété et l’accompagnement du réseau, que je connais très bien, sont vraiment rassurants pour moi. »
 
 
>>Téléchargez le PDF
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Partager :  

acces directs
Contacter un conseiller